• Ne jamais parler mal d'un frère ou d'une soeur

    L’importance d’une âme

    Lisez les passages bibliques et citations du prophète WMB suivants et vous saurez qu’il est interdit de parler mal d’un membre de votre Eglise.

     

    Matthieu 18 : 15-18

    Deutéronome19 : 15-20

    Jean 8 : 17 ou Deutéronome 17 : 6-13

    1corrinthiens 5 : 1-5

    1corrinthiens 6 : 1-9

    Galates 6 : 1

    2thessaloniciens 3 :6 et 3 : 14-15

    Lévitique 19 : 16-18

    Romain 12 : 17-21

    Hébreux 10 : 30-31

    1jean 3 : 14-15

    1jean 2 : 19

    Matthieu 5 : 21-25

    Matthieu 5 : 44-48

    Ephésien 4 : 25-32

    1timothé 1 : 20

    1timothé 5 : 19-20

    2corrinthiens 13 : 1

    2thessaloniciens 5 : 13-15

    Ezéchiel 3 : 17-21

    Jacques 5 : 19-20

    Luc 17 : 3-4

    Matthieu 18 : 21-22

    1corrinthiens 13 : 4-7

    Romain 8 : 31

    Jean 13 : 34-35

    Titre 3 : 2

    Jacques 4 : 11

    Jacques 5 : 9

    1timothé 3 : 11

    Proverbe 26 : 20

    Psaume 15 : 1-3

    Actes 5 :35-39

     

     

    Si tu es témoin d’une situation, tu es aussi coupable.

     

    HÉBREUX CHAPITRE 2, PREMIÈRE PARTIE - M25.08.1957 JEFFERSONVILLE, IN, USA

     3         Et j'ai trouvé, que sur le chemin de Damas, alors qu'il avait des lettres dans sa poche lui permettant d'arrêter tous ceux qui suivaient ce vieux chemin béni de l'Évangile... Et cet homme était sincère. Mais j'ai toujours cru que depuis qu'il avait vu mourir Étienne, je pense que cela l'avait marqué profondément. Lorsqu'il consentit à la mort d'Étienne, et qu'il tenait les manteaux de ceux qui le lapidaient, Paul se rendit alors coupable du sang d'Étienne. Et il l'a confessé quand il a dit: «Je ne suis pas même digne», il a dit: «Parce que j'ai répandu le sang de Son... du martyr Étienne», car il en a été le témoin.

     

    HÉBREUX CHAPITRE 2, PREMIÈRE PARTIE - M25.08.1957 JEFFERSONVILLE, IN, USA

     4         Et si vous êtes témoin de quelque chose, vous êtes aussi coupable que si vous y aviez pris part. Donc, si nous sommes témoins, disons: «Oh! oui! Ils n'auraient pas dû faire ceci et cela et ainsi de suite.»

    Faites attention à ce que vous dites, parce que vous êtes responsable de la façon dont vous jugez. Si vous ne savez que penser, ne dites rien, laissez-le tout simplement. Alors si vous témoignez que vous êtes chrétien, alors vous en êtes responsable, voyez-vous?

    Vous êtes responsable en étant chrétien et vous devez vivre en conformité avec cela. Quand Dieu fait une promesse dans la Bible... (je vois un homme ici dans une chaise roulante)... Quand Dieu fait une promesse, Il est tenu par cette promesse, jusqu'à ce qu'Il l'accomplisse. Dieu est tenu, lorsqu'Il fait une promesse. Il est tenu par cette promesse, jusqu'à ce qu'Il l'accomplisse. Dieu est tenu, lorsqu'Il fait une promesse. Et les Écritures sont comme une déclaration que Dieu a faite. Et cela doit s'accomplir, ou Dieu est coupable. Voyez-vous?

     

    On ne quitte pas l’église en cas de problème pour y revenir à la fin de ceux-ci

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, PREMIÈRE PARTIE - E15.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     78       Dans ce Tabernacle ici: quand les choses vont mal et que vous les hommes et vous les femmes courez pour aller quelque part ailleurs, ou que vous vous tenez à l'écart jusqu'à ce que la petite dispute ou la vapeur soit passée, il y a quelque chose de faux dans votre expérience. C'est vrai!

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, PREMIÈRE PARTIE - E15.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     79       Nous avons une coutume ici, nous avons un ordre ici, cette église est basée sur les principes de la Bible. S'il y a quelqu'un ici à l'intérieur qui n'agit pas bien et vous pensez qu'il n'agit pas bien, allez donc vers lui et parlez-lui. Si vous ne pouvez le réconcilier, prenez donc un frère avec vous, un ou deux de plus. S'il ne veut pas encore se laisser réconcilier, alors dites-le à l'église, et l'église le congédiera, n'aura plus de communion avec lui. Et Jésus dit: «Tout ce que vous déliez sur Terre, Je le délierai dans le Ciel.»

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, PREMIÈRE PARTIE - E15.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     80       C'est la raison pour laquelle vous éprouvez tellement de difficultés, parce que vous ne suivez pas les principes de Bible. Si quelqu'un dans l'église cause des troubles, ou que quelque chose va mal, votre devoir n'est pas d'aller parler au sujet de cet homme ou de cette femme. Votre devoir consiste à aller vers cet homme ou cette femme, et lui dire son erreur. Et s'il ne vous écoute pas, prenez quelqu'un d'autre avec vous. S'il ne veut pas entendre cela, alors l'église doit le délier. Jésus dit: «Ce que vous déliez sur Terre, Je le délierai dans le Ciel. Ce que vous liez sur Terre, Je le lierai dans le Ciel.» Voilà le lien de l'église.

     

     

    Les étapes pour excommunier un frère

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, PREMIÈRE PARTIE - E15.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     81       Il n'y a pas longtemps ici, un de mes bons amis prédicateurs... il avait un garçon, et ce garçon était allé à l'église, à sa propre église. Il en est arrivé au point où il a commencé à courir avec une drôle de fille qui fumait, buvait et se comportait mal. Le prédicateur dit: «Evidemment, c'est là son affaire.»

    Un ami tout proche et un brave garçon. Mais il s'est tout à fait engoué avec... une jeune femme. Elle avait été mariée, avait des enfants, son mari était vivant. Il avait peur qu'ils aient... que ce garçon l'épouse. Ainsi ce frère était-il tout à fait déchiré, et il me dit: «Frère Branham, je veux que vous alliez vers tel garçon qui est mon fils, je veux que vous lui parliez.»

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, PREMIÈRE PARTIE - E15.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     82       Je dis: «Frère...» J'ai presque mentionné son nom!... «Vous connaissez une meilleure façon de procéder, ne m'envoyez pas. Si le garçon ne vit pas comme il devrait et que l'église l'a vu se comporter mal, alors c'est à l'église de s'occuper de cette chose. La responsabilité incombe à l'église, et l'église va le trouver et lui dit ce qu'il en est.»

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, PREMIÈRE PARTIE - E15.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     83       Donc il prit avec lui un frère, est allé le trouver et lui a parlé. Mais celui-ci répliqua au frère qu'il s'occupait de ses propres affaires et que lui devait en faire autant. Le prédicateur prit avec lui un autre frère et deux en plus (deux diacres) et il est allé trouver le garçon et lui a parlé. Il ne voulut pas écouter. Ils l'ont dit à l'église. Et il n'est pas venu plusieurs soirées d'affilée, pour être réconcilié avec l'église après que son péché ait été porté à la connaissance de l'église, alors l'église l'a délié.

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, PREMIÈRE PARTIE - E15.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     84       Un mois plus tard à peu près, il fut alors frappé de pneumonie, et le docteur dit: «Il n'y a pas une seule chance au monde qu'il vive.» Alors, il est revenu sur ses pas en rampant! Dieu sait comment traiter la chose.

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, PREMIÈRE PARTIE - E15.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     85       Nous essayons de le faire par nous-mêmes: «Oh! vous devriez chasser un tel de l'église. Vous devriez faire ceci, cela, ou le reste. Avez-vous fait votre part en tant qu'église pour cela? Nous y voilà. Voilà comment il faut faire en sorte qu'ils reviennent sur leurs pas en rampant, livrez-les une fois au diable.

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, PREMIÈRE PARTIE - E15.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     86       Que dit Paul au sujet de cet homme qui vivait avec sa belle-mère? On n'a pas pu faire en sorte qu'il se réconcilie avec l'église, c'est pourquoi il dit: «Livre-le au diable.» Observez ce qui se passe: dans la lettre suivante de la main de Paul, cet homme s'était remis en ordre. Certainement, Dieu a une façon de s'occuper de ces choses, si seulement nous suivions Ses règles.

     

    Si tu sait qu’un a mal agit alors tu es tenu d’aller ver lui pour lui parler.

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     278      Mais s'il y a une plainte contre l'un ou l'autre membre si un membre a une plainte contre un autre membre, ou que quelque chose ne va pas, vous êtes censé aller vers ce Frère vous-mêmes; et parlez-lui, vous et lui seul. Alors, s'ils ne veulent pas l'accepter, alors la chose suivante qui doit avoir lieu est que vous preniez l'un des diacres ou quelqu'un d'autre qui aille avec vous vers ce Frère. Ensuite s'il ne vous reçoit pas, alors venez le dire à l'église. Ensuite si l'église... Alors, s'il ne veut pas recevoir l'église, la Bible alors a dit: «Qu'il soit comme un païen et un publicain.» C'est vrai!

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     279      Et quiconque connaît une personne coupable, si vous n'allez pas vers eux pour leur parler, vous êtes alors la partie de l'église de Dieu qui aura à répondre de ce péché-là. C'est vrai!

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     280      Et si alors quelques personnes ont une--une plainte contre un diacre, ou contre le diacre, ou quelqu'un dans l'église, cela exige trois personnes. Trois personnes viennent et disent--témoignent sur la déposition de deux ou trois témoins. Venez dire au pasteur qu'il y a un grief contre un diacre. Alors s'il y a un grief contre un diacre, que le diacre n'est pas un homme droit, un homme parfait... Il doit occuper la fonction de diacre sans reproche et donc être trouvé sans reproche.

    Et si cette congrégation découvre que ce diacre ne remplit pas correctement cette fonction, que quelqu'un se fasse accompagner de trois personnes et qu'il rapporte la chose au pasteur. On demande à ce diacre de rester à la maison ce soir-là, et ensuite le pasteur à partir--vient et rassemble la congrégation, et fait connaître le grief. Et si la congrégation vote que le diacre doit continuer, que le diacre continue. S'il con--vote que le diacre doit être congédié, ils élisent un nouveau diacre le soir même. Voyez?

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     281      C'est pourquoi personne n'a rien à voir là-dedans, c'est la majorité des gens. Oui monsieur! S'il y en a vingt qui votent pour lui et vingt-et-un qui votent contre lui, il s'en va. Ou inversement, voyez-vous? C'est cela, c'est la souveraineté de l'assemblée locale et ainsi, chacun des membres a droit de vote dans l'église. Si quelque chose va mal, alors ils peuvent aussitôt s'en occuper, et la seule chose qu'ils aient à faire est de se tenir devant Dieu afin d'absolument pouvoir veiller à ce que rien n'entrave la marche de l'église.

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     282      Mais la pleine et complète autorité de l'église est le pasteur. Lisez cela dans la Bible et voyez si cela n'est pas l'ordre Biblique. C'est exactement vrai. Il n'y a personne au-dessus de l'ancien. Je n'ai rien à voir avec ce que le Frère Neville fait ici. Cela dépend de vous et du Frère Neville. Si le Frère Neville voulait prêcher la doctrine des Témoins de Jéhovah, cela dépend de lui et de vous. Voyez-vous? S'il voulait prêcher tout ce qu'il veut, c'est quelque chose entre vous et lui. C'est tout. Si la congrégation vote pour lui pour prêcher cela, c'est très bien! cela le regarde.

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     283      La seule chose que je fais; c'est juste de posséder la propriété. Et si l'un ou l'autre passe par ici qui est un... qui aimerait faire en sorte que le pasteur parte, et qu'ils veuillent voter à ce sujet, vous ne pourriez pas demander à un diacre de le faire, vous viendrez me le demander à moi. Et moi je vous dirais: «Si vous voulez faire en sorte que le pasteur s'en aille, dites-moi pourquoi. A-t-il fait quelque chose?»

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     284      «Oui, nous l'avons trouvé en état d'ivresse, ou nous l'avons trouvé en train de faire ceci, ou en train de faire quelque chose qui n'est pas correct.»

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     285      «Avez-vous trois témoins de cela?»

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     286      «Oui.»

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     287      Ces témoins doivent d'abord être éprouvés. «Ne reçois point d'accusation contre un ancien, si ce n'est sur la déposition de deux ou trois témoins.» Alors vous devez jurer que vous l'avez vu; et prouver que vous l'avez vu.

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     288      Et alors, si vous avez agi de la sorte, alors ce péché sera réprimandé publiquement, car «c'est mal». Alors il sera dit: «Congrégation, voulez-vous changer de pasteur?»

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     289      Et si la congrégation vote: «Il faut lui pardonner et le laisser continuer», c'est ainsi que la chose doit se maintenir. Voyez-vous? Cela... N'est-ce pas là une manière suffisamment correcte de diriger une église? C'est là ce que la Bible dit. Nous n'avons pas d'évêques et de surveillants, de conseils et de tout cela, qui déplacent un tel et qui ont beaucoup d'autorité. Il n'y a personne qui ait l'autorité ici, sinon le Saint-Esprit. Et cela est vrai, c'est Lui qui fait le changement. Et nous L'acceptons selon que la majorité des gens... de la manière que les gens choisissent.

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     290      Et alors si d'un côté on veut faire ceci, et que d'un autre côté on veut faire cela, et que tel côté gagne... l'aile perdante, que font-ils alors? Ils s'unissent au reste en disant: «Nous nous sommes donc trompés. Nous allons de l'avant tout simplement, parce que le Saint-Esprit a fait ce choix.»

    Voyez-vous, cela est tout à fait correct.

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     291      Tout comme les démocrates et les républicains, aussi longtemps que nous sommes une démocratie, en tant qu'Américains... Si les démocrates sont au pouvoir, les républicains doivent avancer droit avec eux; les républicains au pouvoir, les démocrates avancent de même. Voyez-vous, c'est là exactement ce qui fait de nous une nation. Chaque fois que nous violons cela, nous brisons notre démocratie. C'est vrai. Si les démocrates disent: «Nous ne ferons rien, les républicains sont au pouvoir"!... alors, nous tombons. Je suis du Kentucky; «Ensemble nous tiendrons, et divisés nous tomberons.»

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     292      Alors, si vous êtes au courant de quelque chose qui ne va pas dans l'église, que ce soit un individu, ou une personne, ou quoi que ce soit, vous êtes tenu de faire quelque chose et aurez à répondre devant Dieu si vous n'éclaircissez pas la chose; vous, l'église. Maintenant, souvenez-vous en, la chose ne repose pas sur mes épaules, elle repose sur les vôtres. Et tout ce qui ne va pas dans l'église, Dieu vous fera répondre de cela. C'est ainsi qu'Il conduit Son église. C'est ainsi qu'il en est dans la Bible. C'est là l'ordre de la Bible. C'est là la souveraineté de l'église locale, le pasteur en est la tête. C'est vrai. Amen.

     

    Il est strictement interdit de mal parler pour un frère ou une sœur

     

    Maintenant revenons à ce vieux message béni je veux que vous sachiez ceci souvenez vous que ce message est enregistré sur bande les ordres et règles de l’Eglise sont aussi sue bande magnétique, il sont selon la bible c’est pas nous qui la dirigeons  il n’y a personne à la tête nous sommes tous pareil mais nous avons un conducteur et c’est le Pasteur aussi longtemps qu’il est dirigé par le Saint-Esprit c’est vrai. Très bien. La bible dit une fois purifié par le sang de Jésus il n’a plus du tout le désir de pêcher si vous en avez le désir c’est votre cœur n’est pas en ordre avec Dieu. Vous agirez mal mais vous ne le ferrez pas volontairement voyez-vous ? Vous êtes pris au piège et quand vous êtes pris au piège et que vous faites quelque chose involontairement, c’est pas encore le péché car vous vous repentirez à la minute même où vous réalisez que vous avez mal agit. Vous ferez rapidement demi-tour et vous direz je n’est pas fais exprès je n’ai pas réalisé. Vous pourrez le dire durant toute votre vie car un homme ne veut pas être…

    C’est la raison pour laquelle nous sommes si stupide et à tel point dans les ténèbre ici sur la terre alors qu’il y a l’expiation du sang pour nous tout le temps affin de nous garder couvert parce que la première faute que nous commettons…

    Maintenant voici votre idéléégaliste : ‘‘ho ! Vous savez quoi ? Cette femme était sanctifiée  Dieu soit Bénit mais ensuite elle a mal agit par là je sais qu’elle est rétrograde’’. C’est faut elle n’est pas rétrograde, elle a commis une faute mais si elle l’a fais volontairement alors elle n’était pas juste pour commencer. Si elle ne l’a pas fait exprès et qu’elle vienne devant la sainte Eglise de Dieu confesser sa faute en disant : j’ai tort pardonnez moi, vous êtes dans l’obligation de lui pardonnez. Si vous ne le faites pas dans votre cœur, alors c’est vous qui dévirez aller à l’autel c’est vrai.

    Voilà la véritable sainteté dans l’Eglise, Voilà la véritable sainteté, pas votre sainteté, mais celle de Christ. Je n’ai pas de sainteté à lui présenter mais je place ma confiance dans sa sainteté, dans sa grâce, et je la garde dans mon cœur, je ne l’ai pas mérité il n’y avait rien qui puisse me la faire mériter mais par sa grâce il m’a appelé et invité à venir ; je regardais à lui et il a enlevé en moi le désir. Je fais de millier de faute chaque mois, chaque année certainement mais quand je vois que j’ai tort, je dis ho ! Dieu je ne l’ai pas fais exprès tu connais mon cœur, je ne l’ai pas fais intentionnellement, j’ai été pris au piège, je ne l’ai pas fais exprès, pardonne moi seigneur. Si j’ai fais du mal à mon frère je dirai : frère pardonne moi je ne l’ai pas fais intentionnellement, assurément, Dieu connaît mon cœur.

    Ho ! Vous y êtes. Voilà le sacrifice du sang, voilà la puissance de l’Evangile cette sainte Eglise qui avance. C’est n’est pas à cause de quelque chose que vous avez fais mais de quelque chose avec lequel vous n’avez rien avoir. Voilà le rachat.

    Maintenant voyez-vous ce côté légaliste, la loi dit tu ne tuera point, tu ne commettra point d’adultère, tu ne voleras pas, Jésus se retourna et dit il a été dit au anciens ‘‘tu ne tuera point’’ mais moi je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère sans raison, a déjà tué. Il été dit aux anciens tu ne commettra point d’adultère, mais moi je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commit adultère avec elle dans son cœur.

    Vous y êtes cela devrait enseigner aux femmes comment il faut s’habiller, comment faire ce qui est juste si vous vous habillez d’une façon incorrecte et que cela fasse qu’un homme vous regarde avec de mauvaise pensée vous êtes coupable d’adultère comme si vous aviez commis l’acte. Jésus l’a dit.

    Et vous qui avez un tempérament semblable à une lame de scie et qui êtes toujours entrain de parler du mal de quelqu’un, et qui n’arrivez pas en encaisser faites attention vous êtes coupable si vous prononcez un mot qui n’est pas juste contre un frère. Si vous allez à gauche et à droite pour démolir, vous n’avez pas besoin de planter un couteau dans le dos d’un homme pour le tuer. Vous pouvez le faire en brisant son caractère, son influence, quand vous parlez contre votre Pasteur ici en disant quelque chose de mal à son sujet, vous ferriez aussi bien de lui tirer dessus, en disant quelque chose qui n’est pas correcte à son sujet et bien cela tuera son influence à l’égard des gents et vous en serrez coupable. C’est Jésus qui l’a dit.

     

    Ne condamnez pas vos frères et soeurs

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     332      Maintenant, vous commettez des fautes, mais vous ne les faites pas volontairement. Voyez-vous, vous êtes pris dans un piège, et tout piège dans lequel vous êtes pris (ou de faire quelque chose que vous n'avez pas l'intention de faire), ce n'est pas encore le péché, vous vous repentirez à l'instant où vous réaliserez que vous avez tort. Vous ferez rapidement demi-tour et direz: «Je n'avais pas l'intention... je n'ai pas réalisé cela.» Vous pouvez dire cela tout au long de votre vie. Un homme ne veut pas être ainsi, voilà pourquoi nous sommes tellement stupides et tellement dans les ténèbres, ici-bas sur Terre, alors qu'il y a une expiation du Sang pour nous tout le temps afin de nous garder couverts; parce que la première faute que nous commettons...

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     333      Voilà donc votre idée légaliste: «Oh! vous savez quoi? Cette femme était sanctifiée, Dieu soit loué! Mais elle a mal agi. Je sais qu'elle est rétrograde.»

    C'est faux! Elle n'est pas rétrograde! Elle a commis une faute. Si elle l'a fait volontairement, alors c'est qu'elle n'était pas juste pour commencer.

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     334      Si elle n'avait pas l'intention de faire cela et qu'elle se présente devant la sainte Église de Dieu, et confesse sa faute en disant: «Je suis dans l'erreur, veuillez me pardonner», vous êtes tout à fait obligé de le faire. Si vous ne le faites pas dans votre coeur, alors c'est vous qui devriez aller à l'autel. C'est vrai! Voilà la véritable sainteté dans l'église. Voilà l'authentique sainteté; non pas votre sainteté, mais celle de Christ.

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     335      Je n'ai pas de sainteté à Lui présenter. Mais je me confie dans la Sienne, oh! dans Sa grâce et j'ai cela dans mon coeur. Je ne l'ai pas méritée, il n'y avait rien que je puisse faire pour la mériter, mais par grâce Il m'a appelé et m'a invité à venir. Et j'ai regardé à Lui, et Il a ôté de moi le désir. Je fais des milliers de fautes chaque mois, chaque année. Certainement j'en fais. Mais quand je vois que j'ai tort je dis: «ô Dieu, je n'ai pas eu l'intention de le faire, Tu connais mon coeur. Je n'ai pas eu l'intention de faire cela, j'ai été pris dans ce piège. Je n'avais pas l'intention de le faire. Veuille me pardonner, Seigneur!»

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     336      Si j'ai mal agi à l'égard de mon Frère, je dis: «Frère, pardonne-moi. Je n'avais pas l'intention de faire cela.» Certainement, Dieu connaît mon coeur.

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     337      Oh! vous y êtes? Voilà le sacrifice du Sang. Voilà la puissance de l'Évangile, cette sainte Église qui avance. Non pas à cause de quelque chose que vous avez fait, c'est quelque chose avec laquelle vous n'avez rien eu à faire. Voilà l'expiation.

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     338      Alors ce Melchisédek, quand Il est sorti à la rencontre...

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     339      Je veux encore vous dire une autre chose. Avez-vous jamais pris un morceau de verre triangulaire? Si vous prenez un morceau de verre qui est triangulaire, et que vous le placiez de telle manière que le soleil puisse le frapper, cela produira sept couleurs parfaites. Un morceau de verre triangulaire produira un arc-en-ciel. C'est tout à fait vrai. Alors, si nous en avions le temps, nous entrerions dans l'étude de ces choses. Trois apporte la perfection: «Le Père, le Fils et le Saint-Esprit; la justification, la sanctification, le baptême du Saint-Esprit.» Vous y êtes! La perfection vient par trois: «Dieu au-dessus de l'homme, Dieu dans l'homme appelé 'Jésus', Dieu dans l'Église.» Alors, la perfection!

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     340      L'homme a péché aussi longtemps que Dieu était là-haut dans une Colonne de Feu. Dieu... l'homme plutôt a péché (devant Dieu, aussi longtemps que Dieu était dans une Colonne de Feu), parce qu'il était toujours une créature impure et qu'aucun Sang ne se trouvait placé devant LUI.

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     341      Alors l'Agneau de Dieu est venu, le second pas déterminé de Dieu; le même Dieu, une autre fonction. Et alors ceci... Dieu dans... qui était en Christ, était le même Dieu qui était dans la Colonne de Feu. Et le même Dieu a été fait chair et a demeuré parmi nous. Et alors l'homme s'est moqué de Lui, il en était toujours tenu compte, il n'y avait pas encore de Sang répandu. C'est vrai, Jésus dit: « Je vous pardonnerai.»

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     342      Mais quand cette même Personne Qui était chair, est devenue... était de nouveau une Colonne de Feu: « Je suis venu de Dieu, et Je m'en retourne à Dieu.» Et ici nous trouvons Paul qui LE rencontre sur la route de Damas, cette même Colonne de Feu! nous trouvons Pierre qui LE rencontre dans la prison, cette même Colonne de Feu! Certainement! Et nous LE voyons aujourd'hui, au milieu de nous, la même Colonne de Feu!

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     343      Mais la perfection doit en arriver au point où... cela c'était la Personne du milieu. Maintenant, s'il se trouve qu'il y a un Juif ici, ou quelqu'un qui comprend l'Ancien Testament... Prouvez-le, permettez-moi de vous le montrer. Dans... Je n'ai pas d'Ancien Testament avec moi mais maintenant, ceci est un Nouveau Testament. Mais dans l'offrande du pain de proposition qui se trouvait sur le plateau casher, dans le sacrifice juif à la purification des tabernacles... demandez à n'importe quel Juif; sur ces trois morceaux de pain, le morceau du milieu était rompu. C'était Christ! Le morceau du milieu était rompu, Christ l'intermédiaire. Cela montrait qu'il devait y avoir un brisement, quelque part, pour la rédemption; et cette pièce était considérée comme étant la rédemption, sur le pain casher.

     

    Ne parlez jamais mal d’un frère ou d’une sœur

     

    HÉBREUX CHAPITRE 7, DEUXIÈME PARTIE - 22.09.1957 JEFFERSONVILLE,IN,USA

     348      Et vous les gens avec ces caractères colériques comme des lames de scie et qui avez toujours dans la bouche des choses contre quelqu'un, qui ne pouvez tolérer... et des choses semblables. Faites attention! Vous êtes coupable si vous prononcez une parole (contre votre Frère) qui ne soit pas correcte, pas juste. Vous allez et déchirez... vous n'avez pas besoin d'enfoncer un couteau dans le dos d'un homme pour le tuer, vous pouvez briser son caractère et le tuer, tuer son influence. Si vous parlez contre votre pasteur ici, que vous dites quelque chose de mal à son sujet, vous pourriez tout aussi bien le tuer; si vous avez dit quelque chose qui n'était pas vrai à son sujet, eh bien! Cela tuera son influence parmi les gens et autres choses semblables, et vous en êtes coupable! C'est ce que Jésus a dit.

     

    Fr. Richard


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :